Maria Montessori

mm1951

Née en 1870, Maria Montessori est la première femme médecin en Italie. Elle développe des idées novatrices concernant l’éducation de l’enfant, alliant son esprit scientifique et humaniste.

Par un travail de recherches pragmatique, elle élabore une pédagogie en lien direct avec le développement psychologique et physique de l’enfant. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, l’enfant est réellement pris en compte en tant qu’être humain à part entière et non comme un être en devenir.

Elle observe que l’enfant de 0 à 6 ans est doté d’un « esprit absorbant » qui lui permet d’assimiler des compétences de par son environnement. L’enfant passe par des « périodes sensibles » pendant lesquelles il acquiert une compétence particulière avec facilités, s’il en a l’occasion et s’il a, à sa disposition, le matériel approprié. Elle fabrique alors un mobilier et des matériels pédagogiques adaptés à la taille et à la force de l’enfant.

En 1907, elle fonde une école à Rome appelée « la Maison des Enfants » dans laquelle elle développe sa pédagogie en se basant sur une observation fine des enfants. En mettant à leur disposition un matériel adapté, elle répond à leur besoin d’apprendre et leur permet de progresser à leur rythme.

Des écoles Montessori se créent partout en Italie puis en Europe et dans le monde. Le succès est tel qu’elle s’intéresse alors aux enfants plus âgés et développe sa méthode afin de suivre les besoins des enfants à chaque stade de leur développement jusqu’à l’âge adulte.

Maria Montessori meurt en 1952, laissant derrière elle des milliers d’écoles sur tous les continents ainsi que de nombreux ouvrages.

Publicités